PARTAGER
MENU

Mandat : faut-il être exclusif ?

Mandat : faut-il être exclusif ?

Lorsqu'il s'agit de mandats, faut-il "oser" l'exclusivité ? Quels sont les freins à la rentrée de mandats et comment booster les ventes ? Enquête express auprès d'un panel de notaires et négociateurs.

Les freins à la rentrée de mandats

Lorsque les mandats peinent à venir, notre panel de notaires et négociateurs invoque d'emblée la concurrence.
Celle des agences bien sûr ("Les clients vont dans les agences plutôt que chez les notaires"), mais aussi celle des mandataires immobiliers. Sans oublier celle des particuliers dont le marché parallèle est boosté par internet. "Les vendeurs s'adressent de moins en moins à des professionnels" nous dit-on ; "ils veulent vendre par eux-mêmes sur les sites de particuliers à particuliers".
Ajoutez à cela un soupçon de "baisse des demandes de mise en vente", mélangez avec la "difficulté de rentrer des mandats au bon prix" ("Les 'bons' mandats au prix de l'estimation sont concurrencés par le PAP"), saupoudrez le tout de l'impossibilité de démarcher (grrrr, "satanée" déontologie notariale !), et hop, vous obtiendrez les principaux freins à la rentrée de mandats en ce milieu d'année !

Le starter de la négo

Si çoince au niveau de la rentrée de mandats, inutile de vous inscrire à des tours de magie pour les faire rentrer ! C'est peine perdue, cela ne vous apportera rien. En revanche, un peu de "bon sens paysan" et de bouche à oreille, une bonne implication de votre part, un maximum de transparence et d'honnêteté sur le prix de vente possible peuvent doper considérablement la rentrée de mandats. "Il faut mettre en avant le fait que nous offrons une garantie d'encadrement juridique et que nous vendons au prix du marché".
Le suivi des expertises est généralement perçu comme un bon déclencheur à la prise de mandat. "Nous établissons un rapport d'expertise détaillé aux propriétaires, cela montre le sérieux de l'offre et le véritable prix du bien".
Toutefois, les us et coutumes varient d'un service de négociation à un autre. Ainsi, certains se refusent à faire des évaluations s'il n'y a pas promesse de mandat à la clé tandis que d'autres exigent ensuite l'exclusivité ( "c'est l'exclusivité, sinon rien !"). Dont acte !
  • Être exclusif, ça rapporte ! En règle générale, notre panel a moins de 25 % de mandats exclusifs dans son portefeuille. À chaque fois, les négociateurs interrogés constatent que le mandat exclusif leur a permis de vendre plus vite et a quasiment systématiquement débouché sur une vente ! Comment, vous n'êtes pas encore "fan" du mandat exclusif ? Qu'attendez-vous pour vous y mettre ?!

Sondage du mois

Avez-vous déjà fait appel à un photographe professionnel pour vos photos immobilières ?

Voter

Devenez rédacteur

La négociation immobilière notariale vous passionne ? Vous pensez que certains sujets devraient être mis en avant ? Tentez l'aventure immonot pro et devenez rédacteur...

Conseils & astuces

Vos produits favoris en 2018
Quels sont les produits immonot qui ont séduit le plus grand nombre d'études en 2018 ?

La rédaction vous recommande


Quels sont les produits immonot qui ont séduit le plus grand nombre d'études en 2018 ...

Le SMS est redoutablement efficace car il bénéficie d'un taux de lecture de 100 %. Comment l'utiliser à bon escient en tant que négo ? Nos conseils ...

Faites ce test pour le savoir (en 5 questions) ...