PARTAGER
MENU

GNN Sud-Ouest : un groupement qui joue les premiers rôles

Avec ses 33 études membres, le GNN Sud-Ouest compte parmi les plus représentatifs, les plus actifs, les plus inventifs… Autant de qualificatifs pour décrire ces études que la passion pour la négociation réunit. Et pour entretenir la flamme, une animatrice et coordinatrice intervient au quotidien en facilitant les relations et en déployant une stratégie communication. Découvrons comment Stéphanie Demagny œuvre pour le groupement occupe le devant de la scène immobilière en Dordogne, en Gironde et dans les Landes.

Quels sont les secrets de fonctionnement de votre groupement ?

Stéphanie DEMAGNY : C'est une association loi 1901 qui regroupe effectivement tous les notaires proposant un service de négociation et d'expertise. À la base du fonctionnement du GNN Sud-Ouest, des réunions tous les premiers jeudis du mois, où notaires et négociateurs sont invités à participer avec un intervenant extérieur ou avec un des notaires qui va développer une actualité juridique ou plus technique. En plus de ces réunions, nous avons mis en place, depuis plus d'un an, 4 pôles de réflexion sur la communication, l'expertise, le juridique et les techniques de vente pour apporter des réponses aux négociateurs et améliorer leurs outils de travail au quotidien. Par exemple, en expertise, un groupe de négociateurs a travaillé sur une matrice d'expertise utilisée par l'ensemble des études.

Quelles actions de communication avez-vous récemment menées ?

Stéphanie DEMAGNY : Un flyer à destination des confrères qui ne négocient pas encore vient d'être réalisé pour les inciter à déléguer des mandats et les inviter à créer un service négociation. J'anime le compte Facebook pour avoir un maximum de fans. Et récemment, nous avons fait évoluer notre magazine gratuit. Notre ambition : en faire une marque au service de la négociation. C'est la raison pour laquelle le titre a évolué de "Notaires Sud-Ouest" à "IMMO Notaires". Au-delà du sigle, c'est une belle marque, indépendante de tous les supports de communication, qui se veut très percutante pour le lecteur grand public. Les Unes dispensent un message clair : le notaire négocie, venez nous voir, nous sommes compétents et nous avons du personnel dédié. Notre plan d'action pour la suite : nous souhaitons mettre en valeur nos négociateurs au travers de belles photos afin d'instaurer plus de proximité avec la clientèle.

Quel message adresseriez-vous pour inciter les notaires à constituer un groupement ?

Stéphanie DEMAGNY : Pour qu'un groupement soit efficace, il faut pouvoir prendre des décisions et les appliquer. Il faut donc une association avec une assemblée générale, un financement comme une cotisation annuelle, modique mais qui permet d'avoir un permanent à temps partiel pour commencer. Cela permet de répondre  aux nombreuses questions des négociateurs au quotidien.

Sondage du mois

Avez-vous déjà fait appel à un photographe professionnel pour vos photos immobilières ?

Voter

Devenez rédacteur

La négociation immobilière notariale vous passionne ? Vous pensez que certains sujets devraient être mis en avant ? Tentez l'aventure immonot pro et devenez rédacteur...

Conseils & astuces

VRAI/FAUX LOCATION
Les relations locataires-propriétaires sont parfois tendues. Pour éviter tout risque d'incompréhension ou de conflits, certaines règles de base sont à connaître. Un petit vrai-faux pour savoir ce que vous pouvez faire ou pas !

La rédaction vous recommande


Une bonne organisation repose sur une bonne anticipation. S'il faut établir un plan d'action, c'est parce que les tâches se mettent d'autant plus facilement à exécution. C'est...

La pratique de la négociation nécessite de suivre régulièrement des formations pour partager son expérience professionnel et se perfectionner dans son métier. Des réponses...

Après avoir assisté aux Assises immonot, Jean-Marie Henri, notaire à Arpajon-sur-Cère dans le Cantal, s'est confié à notre rédaction. Il dresse un bilan très positif de cette...