PARTAGER
MENU

La communication persuasive en 5 questions avec Amaury du Crest, consultant formateur

Vous rêvez d'être plus percutant dans votre communication ? Consultant formateur, Amaury du Crest nous dévoile quelques clés de la communication persuasive. A vos marques, prêts… communiquez !

Qu'est-ce que la communication persuasive ?

Dans un monde caractérisé par une communication omniprésente, les ondes sont souvent brouillées. Les messages que nous émettons et recevons ne sont pas toujours ceux que nous imaginons. La communication persuasive permet d'améliorer la communication orale. Elle s'adresse à l'affect, à l'émotif, à l'irrationnel, et non à l'intellect. Elle privilégie ainsi la dimension invisible et se fait par des voies ignorées des intéressés, à leur insu. Un peu comme une canalisation à la fois poreuse et percée de mille trous qui ne livre à l'arrivée qu'un mince filet d'eau. 
 

Comment procéder ?

En choisissant des moyens adaptés au message que l'on veut faire passer et en résistant à la tentation d'en dire trop, car "l'excès d'information tue l'information". Des techniques très simples existent. Elles permettent d'être plus percutant dans sa communication. Par exemple, en réponse à des objections, on peut utiliser le doute pour faire changer d'avis un interlocuteur arc-bouté sur ses certitudes ou encore introduire le « ver dans le fruit » pour ébranler ses convictions…
  • Amaury Du Crest (aducrest@icloud.com) est consultant formateur (AdC Ressources & Potentiel). Il anime régulièrement des formations.

Quelle est la différence entre communication persuasive et manipulation ?

Ce sont les valeurs. Si vos valeurs sont positives, c'est de la communication persuasive. Si elles sont malsaines, c'est de la manipulation. L'outil reste le même. La différence, c'est ce que vous en faites…

Quel conseil donneriez-vous à un négociateur immobilier ?

Il se résume en 4 lettres : QIPM. Traduisez « quel intérêt pour moi ? ». En fait, quand on est négociateur ou commercial, il faut arriver à se mettre à la place de son interlocuteur pour arriver à le convaincre. Le négociateur visera juste et frappera plus fort s'il renonce à sortir ses propres arguments pour utiliser ceux de son client. Il s'agira, par exemple, de mettre l'accent sur l'intérêt que le prospect a à faire appel à un négociateur immobilier notarial, à utiliser le web, etc.
 

Sondage du mois

Avez-vous déjà fait appel à un photographe professionnel pour vos photos immobilières ?

Voter

Devenez rédacteur

La négociation immobilière notariale vous passionne ? Vous pensez que certains sujets devraient être mis en avant ? Tentez l'aventure immonot pro et devenez rédacteur...

Conseils & astuces

Vos produits favoris en 2018
Quels sont les produits immonot qui ont séduit le plus grand nombre d'études en 2018 ?

La rédaction vous recommande


Faites un tour d'horizon complet de la négociation pour bien commencer l'année. De la "rentrée de mandat" présentée par Emmanuel Gaudin, à la vente interactive 36h immo expliquée...

Une bonne organisation repose sur une bonne anticipation. S'il faut établir un plan d'action, c'est parce que les tâches se mettent d'autant plus facilement à exécution. C'est...

Avec ses 33 études membres, le GNN Sud-Ouest compte parmi les plus représentatifs, les plus actifs, les plus inventifs… Autant de qualificatifs pour décrire ces études que...