PARTAGER
MENU

A Gambais, maison à vendre pour personnes non superstitieuses…

A Gambais, maison à vendre pour personnes non superstitieuses…

L' un de vos clients vous a confié un mandat de recherche : il vous a chargé de lui trouver une maison "dans son jus", située dans un village pas trop loin de Paris, d'un montant de 450.000 euros ? S'il n'a pas peur des fantômes, vous pouvez lui proposer d'acheter la maison d'Henri Désiré Landru ! La maison du "Barbe-Bleue de Gambais" est en effet à vendre…

C'est un discret pavillon de la fin du 19e siècle, situé à Gambais, dans les Yvelines. D'une superficie de 200 m2, la villa Tric (c‘est son nom) dispose d'un terrain de 6.000 m2. Le tout est proposé à la vente pour 450.000 euros. Seul petit couac : c'était la maison de Landru, le célèbre tueur en série qui, au début du 20e siècle, a assassiné une dizaine de femmes (et le fils de l'une d'elles) avant de les brûler dans sa cuisinière. Selon de nombreux témoignages, "la maison semble s'être figée dans le temps". Après l'arrestation et la décapitation de Landru, la villa a été vendue à un restaurateur. Une partie en était aménagée en musée. L'établissement a fermé en 1940, puis a été revendu à des particuliers.
Aujourd'hui, la mise en vente de la maison agite la population et les acquéreurs potentiels ne semblent pas se bousculer ! Le bien trouvera-t-il rapidement preneur malgré son passé chargé ? En France, la législation n'oblige pas le vendeur à dire aux clients s'il y a eu un suicide ou un meurtre dans la maison. En revanche, au Québec, une jurisprudence fait état d'une demande de dommages et intérêts de la part d'acquéreurs se plaignant de ne pas avoir été informés, avant la vente, d'un décés violent dans leur maison.

Sondage du mois

Avez-vous déjà fait appel à un photographe professionnel pour vos photos immobilières ?

Voter

Devenez rédacteur

La négociation immobilière notariale vous passionne ? Vous pensez que certains sujets devraient être mis en avant ? Tentez l'aventure immonot pro et devenez rédacteur...

Conseils & astuces

Vrai/Faux : les notaires et les réseaux sociaux
Parce que vous vous demandez souvent ce que vous avez le droit de faire ou non sur vos réseaux sociaux, voici un test pratique pour le découvrir !

Les articles les plus lus

La rédaction vous recommande


De la recherche du bien immobilier à la finalisation du projet, en passant par les visites : qui décide dans le couple ? Selon une enquête Immonot réalisée à l'occasion de la...

L'équipe d'immonot vous forme près de chez vous en mars et avril : Rennes, Lyon, Saintes et Montpellier ...